Loading...

Lettre à mon trouble alimentaire No 1

Pour briser les tabous en lien avec la maladie mentale.

 

Chère amie,

J’ai longtemps souffert d’un trouble alimentaire et écrire une lettre à celui-ci a marqué le début de ma guérison.  J’ai eu l’idée de demander à d’autres femmes souffrant d’un trouble alimentaire de faire le même exercice pour briser les tabous, ensemble, une lettre à la fois.

Sophie xox

 

Voici la Lettre à mon trouble alimentaire No 1.

Par Cassandra Delamarre.

 

«  Cher trouble alimentaire,

Aujourd’hui, j’ai pensé à toi. Depuis un moment, après tout le travail et cheminement que j’ai fait, je t’avais presque oublié. Pourtant, tu réussis toujours à venir me retrouver et ce, même si je t’ai bloqué sur Facebook. T’es un sacré colombo. Si j’avais besoin d’un détective privé, je t’engagerais tout de suite. D’ailleurs, si ça te tente de t’inscrire sur un site de rencontre, je te conseille d’écrire que tu es quelqu’un de fidèle parce qu’effectivement, t’es toujours là…même si moi je ne veux pas de toi. 

Toi et moi, on est des vieux chums. On se connaît depuis plus de dix ans, alors on peut se dire les vrais affaires non? 

Notre relation a toujours été destructrice. Une sorte de relation amour / haine. On s’haït pour mourir, mais on a peur de laisser l’autre partir. Pourtant, il m’est arrivé depuis un an ou deux, de voir que j’étais beaucoup plus heureuse quand je ne pensais pas à toi. Je respire mieux, je mange mieux, je m’accepte mieux. Ton cousin le miroir reste toujours un ami que j’aime mieux ne pas trop croiser, mais je commence à l’accepter de plus en plus et surtout, à me développer des stratégies pour ne pas penser à toi quand je le vois.

Au fond Trouble alimentaire, tu es un reflet de moi-même. Avec toi, je deviens en quelque sorte, mon propre ennemi. Je me suis donc résignée avec les années à t’accepter comme une partie de ma vie. J’ai appris à te contrôler à la place d’essayer de te faire disparaître. C’est après plusieurs thérapies de couple en ta compagnie, que j’ai réalisé que le divorce serait beaucoup plus coûteux, que de rester avec toi pour le meilleur et pour le pire. T’accepter comme tu es…et m’accepter comme je suis même si c’est pas facile, et que ça fait pas mon affaire. 

Je dois avouer que tu m’auras fais vivre des moments très difficiles. Au début de notre relation, j’avais l’impression de porter un masque. Le stress de me faire démasquer pesait sur mes épaules constamment. Alors on s’est caché, et on a été très doué pour le faire pendant des années. Je suis devenu quelqu’un d’autre et je me suis étouffée. Je t’ai aussi étouffé pendant tellement d’années. Le jour où je t’ai laissé de l’air, où j’ai parlé de toi, j’ai finalement eu l’impression que le poids du monde venait de tomber de mes épaules. Je t’ai même présenté à certains de mes amis et c’est ce qui m’a beaucoup aidée à cheminer. C’est ce qui m’a depuis aidée à vivre avec toi, tous les jours de ma vie. Des jours où j’ai maintenant le contrôle. 

Bien sûr, certains moments sont plus difficiles, car tu connais ceux où je suis plus vulnérable. Par contre, la différence entre toi et moi c’est que j’évolue en tant que femme et en tant que personne souffrant d’un trouble alimentaire. Sans toi, je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui. Tu as fais de moi cette femme forte qui sait qu’on peut tomber et se relever en étant plus fort encore. Certains diront, “sois proche de tes amis, et encore plus de tes ennemis”.  Pourtant je ne te vois pas comme un ennemi. Merci, car tu me pousses à me dépasser chaque jour afin de contrôler ce que je ne te laisserai plus jamais contrôler : ma vie. »

– Cassandra

 

Mille mercis Cassandra de t’être ouverte et rendue vulnérable, c’est magnifique. Si tu as souffert ou souffres d’un trouble alimentaire et aimerais partager ta lettre ici, écris-moi à sophie@sophiemaffolini.com.  Elle peut être anonyme si tu préfères. La seule directive est d’écrire une lettre d’environ 500 mots adressée à ton trouble alimentaire (présent ou passé), en lui disant ce qu’il t’a apporté de positif et de négatif et pourquoi tu es maintenant prête à lui dire adieu. Tu n’es pas seule.

2 comments


Nathalie

C’est une belle lettre de courage et de persévérance . Bravo elle est une gagnante!

July 4, 2017 (09:15) - Reply
Rita Maffolini

Quel beau message d’espoir pour tous ceux qui vivent avec un trouble alimentaire. Bravo pour ton courage, ta force et ta détermination! Merci pour ce beau partage!???

July 4, 2017 (18:56) - Reply

Leave a Comment