Loading...

Ce que le Grand-Nord m’a appris.

(Un peu de) ce que le Grand-Nord m’a appris.

Cher Nord, où je retourne toujours depuis ces dernières années. Un de mes pieds à terre sur notre grande planète. À toi, je dis merci.  Merci, pour tout ce que tu m’as appris. Tu m’a appris une médecine différente.  Une médecine intuitive, basée principalement sur l’écoute et l’évaluation clinique.  J’ai commencé ma pratique nordique un peu comme j’avais appris la médecine au Sud, avec en moins, des examens de laboratoire et des radiographies pour guider mes diagnostics et mes prises en charge.  Une médecine « de brousse » comme certains l’appellent.  Tu m’as appris à me débrouiller dans tout cela, isolée par des centaines de kilomètres de blanc, de vent, d’hiver, de blizzard, de brume et d’immensité.  Tu m’as appris à écouter, encore plus.

Chaque jour, me faisant voir des choses que je n’avais jamais vues de ma vie, devant traiter des maladies que je n’avais jamais rencontrées durant mes études médicales; tu m’as appris l’incertitude. L’incertain au quotidien. Tu m’as appris à vivre avec cette incertitude qui représente parfois 90% de mes journées.  L’incertitude du diagnostic, l’incertitude thérapeutique, l’incertitude de l’évolution de ce patient devant mes yeux, l’incertitude de la météo (est-ce que mon patient pourra être transféré ou tes caprices météo le feront prisonnier de notre petit nursing isolé pendant des jours?). C’est un défi pour tout le monde de faire face à l’incertitude de nos vies. L’incertitude que pendant des années, j’avais peur d’affronter. Avec les mois et les années, elle devient moins envahissante, laissant plus de place pour l’intuition et la confiance.

Avec cette espèce d’inertie que seul toi connais, tu m’a appris que le temps nous aide.  Il nous aide à préciser les choses lorsque rien n’est clair.  Tu m’as appris à être patiente. Ce n’est pas une de mes qualités innées.  Ce patient, qui vient (encore) pour une douleur abdominale, obèse de ses 140 kg, qui a déjà vu plusieurs infirmiers et un autre médecin avant moi.  Comme souvent au Nord, un tableau atypique, imprécis.  Au Sud, il aurait eu un CT scan d’emblée.  Chez toi, on doit faire confiance à notre jugement, déceler les signes de quelque chose d’inquiétant, d’une petite bombe qui pourrait exploser pendant la nuit, à mille milles de tout chirurgien.

Tu m’as appris à suivre mon intuition.  Tu m’as appris à y faire confiance, surtout. Car oui, les connaissances sont nécessaires à tout médecin, mais je sais maintenant que l’intuition nous guide, lorsqu’on y fait confiance et qu’on l’écoute.  Cette intuition qui nous dit que ce patient n’a pas l’air bien, qu’il y a quelque chose qui cloche, qu’un transfert s’impose, pour une raison qui n’est pas nécessairement évidente.

Et surtout, tu m’a appris une médecine plus humaine.  Une médecine où les patients sont plus satisfaits lorsqu’on les serre dans nos bras que lorsqu’on leur fait passer des tests et qu’on leur annonce un diagnostic.  Une médecine où je me permets parfois la sympathie alors qu’on nous enseigne de ne jamais franchir cette ligne où l’empathie devient de la sympathie.  Une médecine où l’on se rapproche pour mieux aider.  Une médecine où écouter signifie soigner.  Une médecine où moi aussi, je peux pleurer.

Tu m’as appris cela, et tant d’autres choses encore.  Ce sera pour la prochaine fois.

13 comments


Jacqueline Comeau

Qu’elle belle capacité d’apprendre si loin de toutes les technologies , mais qu’elle belle valorisation ça doit être que de regarder ces yeux avec tout l’amour que l’humain peut partager. Comme tu dis; faire confiance à la petite voix qui nous parle ;c’est magique!

Ces gens sont choyés de te connaître!

Namaste

April 18, 2017 (11:11) - Reply
Sophie Maffolini

Merci chère Jacqueline!

April 23, 2017 (14:12) - Reply
Rita

Ma belle grande fille, j’ai beaucoup de respect et d’amour pour toi qui a su donner à ces gens l’espoir par tes paroles et ton écoute. D’eux, tu as appris beaucoup et avec eux, tu as grandi. Je suis tellement fière de toi! Fais toujours confiance à ton intuition car, elle nous dirige toujours dans la bonne direction. Elle t’a permis de réaliser ce site merveilleux de partage. Merci pour tout le bien que tu nous fais. Je t’aime. maman xxx

April 18, 2017 (21:22) - Reply
Sophie Maffolini

Merci maman! Pour tout. Je t’aime xxx

April 23, 2017 (14:12) - Reply
jeanne waid

Les gens sont chanceux d avoir un médecin avec une vision globale de l être humain. Un jour moi et mon conjoint aimerions aller travailler dans des régions éloignées..on met ce rêve en veilleuse pour diverses raisons personnelles.

Présentement la vie nous demande d être performant , ce n est pas pour rien qu il y a beaucoup de troubles anxieux, le fait de prendre du temps pour soi est très important.Je pratique le yoga depuis longtemps et les bénéfices sont très positifs.
continuez votre beau travail mais pensez a vous.

jeanne xxx

April 20, 2017 (12:54) - Reply
Sophie Maffolini

Bravo Jeanne de prendre ce temps pour vous!

April 23, 2017 (14:13) - Reply
Isabelle imbert

Quelle belle expérience de vie. La médecine devrait être vécue toujours ainsi. Tu incarnes la nouvelle eT ancienne médecine, nouvelle par ton jeune âge eT ancienne par une médecine ancestrale (amérindienne/ayurvedique …). Merci pour tes partages et continues toujours avec ton coeur toutes tes expériences. Namaskaram

April 23, 2017 (14:31) - Reply
Sylvie

Magnifique texte Sophie! Bravo!
À bientôt j’espère!
Sylvie xx

April 24, 2017 (12:56) - Reply
Christine

Quelle beau message jadore te lire et ses moment privilégié pour aidé dans le grand nord.
Ici chez moi a kegaska base côte nord infirmière au dispensaire ,médecin viens quelques jours,
Beaucoup de respect pour votre travail . Votre maman A ete pour ma fille son Annee de bonheur et réconfortante à l’école ,aujourdhui elle aide les jeunes éducation spécialise .hâte de lire votre livre merci Christine mailloux

November 21, 2017 (06:47) - Reply
Audrey

💕💕🌟🌟merci

November 21, 2017 (08:02) - Reply
Audrey

Un grand merci
Je vous découvre et quelle bonheur

November 21, 2017 (08:03) - Reply
Chantal Forest

Ayant changée de région, je n’ai plus de né médecin… mais je rêve d’en avoir un qui pense et agit comme toi. Fingers grosses.

May 22, 2018 (07:20) - Reply
Hayat

C’est très émouvant ton texte, humain et révélateur de la grande personne que tu es. Ton expérience en tant que personne et médecin travaillant dans un contexte pas facile est très inspirante. Tu as bien compris que les soins ne passent pas par le diagnostic livré avec distance mais, l’aspect humain fondé sur l’empathie, le contact chaleureux est bien nécessaire. Tu fais bien la différence et tu fais beaucoup de biens autour de toi!!
Mes respects
Namaste❤️❤️❤️

May 22, 2018 (19:11) - Reply

Leave a Comment